Essai béton : en quoi ça consiste ?

Essai béton : en quoi ça consiste ?

26 décembre 2022 Non Par Yvon Masson

L’utilisation de béton est incontournable lors de la construction de divers ouvrages comme les ponts, les tunnels, les stades, les bâtiments et les piliers. Ce matériau est reconnu pour sa durabilité. Néanmoins, la résistance du béton varie énormément en fonction de la quantité de chaque matériau utilisé lors de sa composition, des conditions climatiques extérieures et des forces qui s’exercent sur la structure. D’où la nécessité de réaliser quelques essais pour obtenir des données fiables à ce sujet. Découvrez ici davantage d’informations concernant la mise en œuvre de ces expériences.

L’essai béton : une étape incontournable pour vérifier la résistance de ce matériau

Les ouvrages en béton sont soumis à d’importantes charges et pressions. Pour vérifier la résistance de la structure à la compression, à la force de traction, à la force de flexion et au phénomène de retrait, la réalisation de plusieurs essais est incontournable. Il faut souligner que l’expérience doit être dirigée par un véritable expert dans ce domaine pour obtenir des résultats fiables. En analysant méthodiquement les données recueillies, il est possible d’ajuster la composition du mortier afin de garantir la robustesse de l’ouvrage à construire.

Les différentes méthodes pour réaliser un essai béton

Pour garantir la robustesse et la résistance d’un ouvrage bétonné, il est possible de réaliser plusieurs expériences.

    • L’essai du béton frais

Réalisée conformément aux normes NF 206 et NF EN 12350, cette démarche vise à déterminer la consistance du béton avant tout processus de prise et de solidification. Dans un premier temps, le mortier est injecté dans un moule possédant la forme d’un tronc de cône (cône d’Abrams). Ensuite, le récipient sera soulevé verticalement afin de mieux mesurer sa consistance.

Au cours de l’expérience, il est également possible d’effectuer d’autres essais sur le béton frais. On peut citer l’essai d’affaissement, l’essai spécifique au BAP, l’étalement à la Table à choc, la vérification de la teneur en air occlus, le contrôle de la masse volumique ou encore l’essai de convenance.

    • L’essai du béton durci

Les laboratoires spécialisés procèdent également à l’essai du béton durci de 7 à 28 jours. La méthode consiste à mouler le mortier frais dans des éprouvettes cylindriques ou cubiques. Par la suite, les échantillons sont soumis à une machine pour analyser la durabilité du béton. Dans le cadre de l’expérience, plusieurs paramètres peuvent être vérifiés en détail.

L’essai de compression : Cette méthode vise à mesurer la robustesse du béton sous la pression. Les échantillons sont soumis à une force croissante jusqu’à l’atteinte du fameux « point de rupture » se manifestant par l’apparition de fissure. Le résultat de cette expérience permet de mieux déterminer la résistance du béton face à la compression.

L’essai de fendage : Les ouvrages bétonnés peuvent être soumis à la force de traction. Pour vérifier la résistance du béton face à ce genre de pression, la mise en œuvre de l’essai de fendage est la meilleure solution.

– L’essai de flexion : Cette expérience consiste à soumettre les échantillons de béton à une flexion grâce à l’application d’une charge. Les résultats obtenus permettent de connaître la résistance du matériau face à ce genre de force.

– L’essai de retrait : Sous l’effet de la température extérieure, le volume dimensionnel du béton a tendance à diminuer. Ce phénomène naturel appelé le « retrait » peut fragiliser une structure bétonnée. D’où la nécessité d’effectuer un essai spécifique pour mieux connaître l’évolution de la distance entre les deux plots en laiton préalablement fixés aux extrémités de l’éprouvette en béton. En général, la prise des mesures est faite grâce à un rétractomètre.

La réalisation d’essais béton est une tâche compliquée. Afin de garantir le bon déroulement de l’expérience, faites appel à un professionnel dans ce domaine comme ERC BTP à Lyon. Cet expert peut vérifier les qualités intrinsèques du béton utilisé lors de la construction de tout ouvrage.